Le Cabinet a une remarquable expérience pour ce qui concerne la réorganisation des patrimoines familiales, en utilisant les instruments judiciaires mis à la disposition du droit national et du droit des autre Etats. Dans ce domaine on peut inclure la création et l’utilisation des véhicules judiciaires les plus appropriés, de la société civile aux sociétés par actions, en passant à travers le fondations, les mandats fiduciaires et les institutes analogues.

Notamment, les réorganisations ont lieu dans le domaine transfrontalier et le Cabinet fournit de l’assistance pour la planification des patrimoines familiales qui ont des « ramifications » dans plusieurs Etats, en utilisant, alors qu’il est nécessaire, le soutien des experts internationaux.

Dans le domaine des réorganisations des patrimoines, le principe que le Cabinet a appliqué jusqu’au présent et qui représente aussi le fondement de la philosophie de travail du Cabinet, est que l’instrument judiciaire le plus immédiate parmi ceux qui sont à disposition dans un certain moment, sera d’habitude le meilleur par rapport aux résultats obtenus et les coûts soutenus afin de créer le structures «planifiées» qui doivent être tracées et retracées de plus en plus fréquemment...

Le Cabinet pourrait bien se définir presque «pionnier» dans le domaine du family office, qu’il exerce d’habitude les fonctions de conseil qui sont typiques de cet institut et il a aussi une participation de contrôle dans une société fiduciaire italienne, la Fiduciaria Cavour (www.fiduciariacavour.it)